DE LA DISPARITION DES LARMES | Samedi 14 Novembre à 20h30 | Pont des Arts – Auditorium

Théâtre. Conception et interprétation Lena Paugam

Samedi 14 Novembre 2020
20h30 | Pont des Arts – Auditorium
Durée : 1h05
Conseillé à partir de 13 ans
Tarifs C
—————————————-
Conception et interprétation Lena Paugam
Texte Milène Tournier
Création sonore Lucas Lelièvre
Création lumières Jennifer Montesantos
Production Compagnie Alexandre
Accompagnement et diffusion CPPC – Rennes (35)
Coproductions Théâtre du Champ-au-Roy (Guingamp), Quai des Rêves (Lamballe), La Ville Robert (Pordic), Le Pont des Arts (Cesson)


Après Hedda (créé à la scène nationale de St-Brieuc et accueilli la saison dernière) puis la création Echo, ce spectacle est le troisième et dernier volet d’une série de portraits de femmes modernes en amour réalisés par Lena Paugam.
De la disparition des larmes se présente comme pièce épistolaire, écrite et dite à l’intention d’un spectateur inconnu, dont on ne sait plus rien, qui a disparu depuis longtemps et qui, peut-être, est dans la salle. Ici, on se demandera comment le temps court et s’arrête parfois. Ce spectacle prend la forme d’une performance musicale où, à travers le corps et la voix d’une comédienne, le réel d’une poésie slamée vient se frotter à la fiction théâtrale.
Depuis la tour d’immeuble où elle habite à attendre celui qui est parti, elle s’interroge sur le dérèglement climatique, collectionne des vidéos qui n’ont aucune vue sur Internet et médite chaque jour sur ce qui reste et ce qu’on oublie.

 » La prise de parole devait témoigner d’une situation particulière, individuelle, celle de cette femme qui, ayant perdu un amour il y a des années, s’étonnerait de n’avoir pas pu, depuis, verser une seule larme. » Lena Paugam