L’HISTOIRE DU ROCK PAR RAPHAÈLE BOUCHARD | Jeudi 4 Juin | Pont des Arts

THÉÂTRE. Textes Marcio Abreu – Mise en scène Thomas Quillardet – Collectif Jakart

Jeudi 4 Juin 2020
20h30 | Pont des Arts
Durée : 1h05
Tarifs : 20€ / 18€ / 16€
—————————————-
Avec Raphaèle Bouchard Roadie Julie Jacovella ou Claire Lapeyre Mazérat
Scénographie Alain Pinochet
Son Nourel Boucherk
Costume Frédéric Gigout
Lumières Claire Debar-Capdevielle
Réalisation vidéo Claire Lapeyre Mazérat
Montage Simon Mauclair, Teresa Lopez Cruz, Elisa Ritter
Diffusion Fanny Descazeaux
Production Jackart/mugiscué Créé au Théâtre de l’Union – Centre Dramatique National du Limousin
Convention Ministère de la Culture et de la communication, DRAC Limousin, Région Limousin
Soutien du Théâtre Expression 7
Photo © Kim Lan Nguyen Thi

L’Histoire du Rock par Raphaèle Bouchard est un seul en scène stimulant. S’adressant directement au spectateur, l’actrice joue 60 ans de musique rock, ses figures, ses mythes, ses danses. Elle nous raconte l’histoire de ses parents, les musiques qui ont ponctué leur vie amoureuse, et son propre passage de sa vie d’adolescente à sa vie de femme.

Elle réécoute des vieux 45 tours d’Elvis Presley, se souvient de ses premiers baisers sur Radiohead, elle danse sur The Doors, pleure sur Bob Dylan, se souvient du brevet des collèges quand elle chantait du Nirvana.

A travers elle, ses parents et ses souvenirs rafistolés, elle revisite l’histoire punk, redécouvre Nico, Chuck Berry, s’identifie à Ziggy Stardust. Raphaèle nous fait part de ses découvertes, nous raconte les histoires du rock, des anecdotes. Elle chante, elle danse et déroule notre histoire à tous. Entre documentaire et fiction, la grande et la petite histoire se rencontrent, le souvenir personnel n’est jamais loin de l’histoire universelle.

Le rock c’est de la musique, c’est une époque. Ce spectacle est un hommage iconoclaste aux artistes, à leurs parcours chaotiques. Entre joie, colère et énergie, la comédienne fait revivre au spectateur cette épopée musicale créative. Le rock a changé nos vies. Celle de Raphaèle aussi, une trentenaire qui est en train de vivre la révolution numérique, mais qui trouve la rock bien plus bouleversante.

L’une des grandes qualités est que la comédienne est doublée d’une bonne danseuse. Du déhanché provocateur d’Elvis à la désinvolture grunge de Kurt Cobain, on se prend à imaginer une histoire du rock entièrement racontée par les corps. Libération