Dormir Cent Ans récompensé par le Molière 2017 | 3 Mars au Carré Sévigné

Comme dans les contes, Aurore et Théo, les deux jeunes héros du spectacle devront accomplir des exploits, passer des épreuves pour devenir eux-mêmes. Ils rencontreront la peur de la solitude, la transformation de leurs corps, la séparation des parents, la naissance du désir, la recherche de l’amour, la honte…

Dimanche 3 Mars 2019
16h30 (TOUT PUBLIC)
Lundi 4 Mars
10h et 14h (scolaire)
Carré Sévigné
Durée : 1h00
Tarifs : 24€ / 20€ / 14€
—————————————-
Avec Yann Burlot, Alban Guyon, Murielle Martinelli, Marie Nicolle
Dramaturgie Benoîte Bureau
Scénographie et réalisation visuelle Yves Kuperberg
assisté de Alex Forge
Composition musicale et sonore Vincent Hulot
Costumes et accessoires Alice Touvet
Lumières Bruno Brinas
Collaboration artistique Cécile Zanibelli
Développement/Diffusion Olivia Peressetchensky
Administration Christelle Krief assistée de Paul Lacour-Lebouvier
Presse ZEF -Isabelle Muraour
Photos Pierre Grosbois
Production La Part des Anges
Coproduction Théâtre Dijon Bourgogne – CDN, Le Volcan – Scène nationale du Havre, Théâtre de Chevilly-Larue André Malraux
Avec le soutien de l’Adami
Avec l’aide à la création
de la ville de Rouen
Résidences de création Théâtre Paris Villette et Théâtre Dijon Bourgogne – CDN
Remerciements au Nouveau Théâtre de Montreuil pour la mise à disposition d’une salle de répétitions.
La compagnie La part des anges est conventionnée par le ministère de la Culture / Drac Normandie au titre du dispositif compagnies à rayonnement national et international. Elle est également conventionnée par la Région Normandie.
Le texte Dormir cent ans est publié aux Editions Actes Sud-Papiers.

Aurore a douze ans, Théo treize, ils vivent côte à côte, sans se connaître – il skate, elle photographie, il a un ami imaginaire, elle se projette en vidéo. Ils ont tous deux des parents qui agacent mais qui leur manquent lorsqu’ils les laissent seuls. Chacun de son côté de la scène, chacun chez soi, chacun pour soi, Aurore et Théo tâtonnent vers le chemin qu’on emprunte tous pour sortir de l’adolescence.

Dans ce spectacle hypnotique, baigné du clair-obscur des contes, primé par le Jury du Festival Momix, Pauline Bureau frictionne rêves et réalité, vie quotidienne et désirs inavoués.

Confrontant avec tendresse et humour le réalisme et la poésie, le théâtre et la vidéo, Dormir cent ans évoque l’âge de tous les possibles et de toutes les contradictions, celui de l’ennui qui rôde et qui inquiète, celui des élans et des fuites.

Un spectacle brillant de délicatesse et de trouvailles artistiques.