LE DERNIER MÉTRO | Mardi 20 et Mer. 21 Nov. à 20h30 | Carré Sévigné

THÉÂTRE. D’après le film de François Truffaut. Mise en scène Dorian Rossel. Compagnie STT.
Proposition artistique  du Pont des Arts  à l’occasion du Festival TNB

Mardi 20 et Mercredi 21 Novembre 2018
20h30 | Carré Sévigné
Durée : 1h30
Tarifs : 28€ / 26€ / 24€
—————————————-
Avec S. Broustal, A. Courvoisier,M. Delmonte, T. Diebold, E. Gerken, L. Granger, D. Lanza,
B. Mastrangelo, P. Parigot, J. Kazuko Rahir, A. Thierrée
Scénario et dialogue François Truffaut, Suzanne Schiffman et Jean-Claude Grumberg
Mise en scène Dorian Rossel
Collaboration artistique Delphine Lanza
Dramaturgie Carine Corajoud
assisté de Clément Lanza
Responsable technique et création lumière M. Baumann
Ingénieur son L. Lacroix
Costumes M. Ramos-Mozayeni
Soutien Fondation Meyrinoise du Casino,
Loterie Romande, Fonds d’Insertion pour
Jeunes Artistes Dramatiques, DRAC et
Région PACA
Spectacle proposé en regard du Festival TNB

En hiver 1942, dans un Paris sous occupation allemande, les Parisiens se pressent dans les théâtres pour se réchauffer et oublier la guerre. Dans l’un deux, menacé de fermeture, une constellation humaine s’anime pour lutter contre la censure. Devant la haine de l’autre et le déploiement de la violence, quel autre rempart ériger sinon celui, brûlant de l’esprit collectif.

Le Dernier Métro est réalisé en 1980 par François Truffaut. Véritable manifeste, le réalisateur évoque un film d’amour et d’aventure qui témoigne de notre aversion possible contre toutes les formes de racisme et d’intolérance, mais aussi notre amour profond pour tous les gens de théâtre.

Adapté au théâtre par Dorian Rossel, metteur en scène qui aime régulièrement se frotter à des œuvres non théâtrales, en particulier des films, il n’est plus question de gros plans et autres techniques. Tout se passe devant nous, à vue, sur scène porté par onze comédiens et comédiennes venus du théâtre, du cinéma, de la chanson et du cirque.

Dorian Rossel a réuni une constellation d’êtres singuliers, libres, tous excellents comédiens pour recréer le microcosme de ce théâtre qui se bat ensemble pour essayer que la poésie advienne malgré des temps orageux.

À travers son humour, ses dialogues finement ciselés et son ouverture d’esprit, Le Dernier Métro apparaît comme un hommage puissant à l’engagement dans l’art. Une création théâtrale qui met en scène un film repère de l’histoire cinématographique et qui rappelle que le théâtre et le cinéma ont en commun d’être une parole créatrice nourrie de liberté et de résistance.

Bord de scène : rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation du mercredi 21 novembre.

Site du festival TNB