RICHARD II | Mercredi 29 Novembre à 20h30 | Carré Sévigné

THÉÂTRE. De William Shakespeare. Mise en scène Guillaume Séverac Schmitz. Collectif Eudaimonia

Mercredi 29 Novembre 2017
20h30 | Carré Sévigné
Durée : 2h20
Tarifs : 26€ / 24€ / 20€
—————————————-
De William Shakespeare
Mise en scène Guillaume Séverac Schmitz
Avec Jean Alibert, François de Brauer, Olivia Corsini, Baptiste Dezerces, Pierre-Stefan Montagnier, Thibault Perrenoud, Nicolas Pirson
Traduction, adaptation et dramaturgie Clément Camar-Mercier
Scénographie Emmanuel Clolus
Lumières Pascale Bongiovanni
Création sonore Yann France et Guillaume Séverac-Schmitz
Régie son Yann France
Régie lumières Héla Skandrani
Costumes Emmanuelle Thomas – Construction Les Ateliers du Grand T, Théâtre de Loire-Atlantique
Production Collectif Eudaïmonia
Coproduction Théâtre de l’Archipel – Scène Nationale (Perpignan), Les Théâtres Gymnase-Bernardines (Aix-Marseille), le Cratère – Scène Nationale (Alès), Théâtre Montansier (78)
Aide à la création DRAC et CR Languedoc-Roussillon, CD Aude, dispositif d’insertion de l’Ecole du Nord EPSDA/CDN Lille-Tourcoing, SPEDIDAM
Soutien ARCAL – Cie Nationale d’art lyrique, Théâtre Jacques Coeur (Lattes), Cie Sandrine Anglade, Réseau en scène Languedoc Roussillon

Puissante, poétique et bouleversante, Richard II est une oeuvre dans laquelle se trouve la clé de l’équilibre shakespearien entre épique et tragique. Écrite en 1595, La vie et la mort du roi Richard II raconte l’abdication de ce roi – martyr pour les uns, faible et capricieux pour les autres – dont le règne a duré 22 ans (1377-1399).

Richard II doit juger une affaire délicate : son cousin, le duc Henry Bolingbroke, accuse le duc Thomas Mowbray de haute trahison pour l’assassinat du duc de Gloucester, oncle du roi, alors que c’est Richard II lui-même qui en est à l’origine… Condamnant les deux protagonistes à l’exil, le roi pille l’héritage de Bolingbroke, à la mort du père de ce dernier. Il pousse ainsi son propre cousin à se soulever contre lui et à précipiter sa chute…

Pour mieux dégager sa portée humaine, politique et théâtrale la pièce a été traduite – en étroite collaboration avec le metteur en scène – dans une langue contemporaine. L’intrigue est étoffée, avec moins de personnages, le propos historique est clarifié, le rythme accéléré et les transitions plus dynamiques. Les notions de pouvoir, de rébellion, de cupidité, de soutien ou d’abandon y sont abordées avec vivacité.

Sur un plateau dépouillé, pouvant recevoir de l’eau, du sang, le tout balayé par le vent, le metteur en scène Guillaume Séverac-Schmitz fait la part belle aux acteurs pour porter ce tableau d’un pouvoir qui se délite dans l’incertitude, la douleur et d’insolubles contradictions.

Avec créativité, le Collectif Eudaimonia s’empare de cette pièce vibrante, témoignant ainsi de l’universalité de l’écriture de Shakespeare. Le théâtre est célébré ici comme une fête populaire et profondément humaine. Une fascinante tragédie historique.

Site officiel |Facebook